Venture Capital as a Service : apporter aux investisseurs l’expertise des meilleurs VC

Le marché du Venture Capital s’est fortement développé ces dernières années

En 2017, plus de 10 000 startups étaient recensées, contribuant à plus de 12% des emplois nets en France en 2017 (source :  Trendeo). Les startups profitent notamment du fort développement de l’investissement dans la tech. Le marché du capital risque continue ainsi sa croissance en France , avec en 2017 plus de 2,5 Mds d’euros levés, contre 900Mds d’euros en 2014.

Par ailleurs, il est intéressant de constater que les acteurs intervenant sur le marché du capital risque en France se sont multipliés depuis plusieurs années :

  • Fonds d’investissement historiques,
  • Nouveaux fonds et fonds étrangers,
  • Accélérateurs et incubateurs, développant leur propre fonds,
  • Business angels (leurs investissements ont progressé de 23% en 2017, d’après France Angels),
  • Corporates, développant de plus en plus des programmes de Corporate venture.

Pour les Corporate (entreprises et grands groupes), le Venture Capital  ne répond pas uniquement à un enjeu  de rentabilité. Certes, la fiscalité constitue un vrai levier pour les entreprises (voir notre article sur le sujet). Mais l’investissement en direct constitue également un outil au service de leur stratégie, leur permettant de réaliser une veille active et d’accélérer leur transformation. En échange, les Corporate proposent aux startups d’accélérer leur croissance en  capitalisant sur leurs actifs (marque, réseau de distribution, base clients…)

D’une manière plus générale, sur un marché de plus en plus concurrentiel, les acteurs du Venture Capital font aussi face de nouveaux enjeux :

  • mieux accompagner les participations, via la mise en place d' »operating teams »,
  • fédérer leur réseau d’investisseurs et d’experts pour mieux sélectionner et mieux accompagner les startups,
  • digitaliser leurs processus : sourcing, opérations,  suivi…

Un métier nécessitant une forte technicité

Le risque de perte en capital est élevé lorsqu’on investit dans une jeune société : après 5 ans, plus de la moitié des startups ont déjà fermé leurs portes ! La bonne réalisation d’opérations de venture capital constitue ainsi un vrai challenge, en particulier pour les nouveaux investisseurs, corporates ou privés. Comment attirer les meilleurs startups ?  Comment bien négocier son entrée au capital   ? Comment évaluer le risque  ?  Quelle valorisation retenir ? Quel accompagnement fournir à la startup pour l’aider à accélérer  ? Comment suivre efficacement ses investissements ? Etc…

Le métier du capital risque a toujours mobilisé de fortes expertises, logées principalement au sein des fonds de Venture Capital. Mais la diffusion de l’expertise et la professionnalisation des pratiques nous apparaît encore plus pregnantes, en raison de la multiplication des acteurs, de la croissance des opérations (en volume et en valeur), et de leur complexité  :

  • Certains acteurs corporate ou family offices disposant de peu (ou pas) de ressources et de peu (ou pas) d’outils pour mettre en œuvre de manière structurée un programme d’investissement en minoritaire dans des sociétés non cotées. Les opérations sont parfois gérées de manière opportuniste, avec un risque élevé sur chaque investissement.
  • Les tickets d’investissement moyens progressent d’année en année, et les investissements nécessitent alors davantage d’analyse et de précaution.
  • Les montages financiers, parfois complexes, nécessitant également une importante technicité.

C’est donc en partant de ce constat que l’on a développé le concept de « Venture Capital as a Service », en proposant nos services aux investisseurs. Nous fournissons ainsi l’expertise des meilleurs VC aux acteurs souhaitent développer leurs investissements dans tech.

Nos clients sont des investisseurs privés, des acteurs corporates et des fonds d’investissement. Nous les aidons à gérer leurs opérations de bout en bout, à structurer ou à restructurer  leur démarche d’investissement.

  • Les investisseurs privés peuvent ainsi gagner beaucoup de temps (notamment sur la sélection des startups, la négociation et le suivi), et bénéficier d’un avis externe et indépendant pour mieux décider,
  • Les corporates peuvent s’appuyer sur notre expertise, notre méthodologie et nos outils pour monter en compétence ou externaliser tout ou partie de leur processus d’investissement en minoritaire ou d’acquisition de startup.  L’investissement en direct, sans les contraintes ! Pour des entreprises réalisant un nombre limité d’opérations, difficile en effet de rentabiliser de recrutement d’une équipe en interne.
  • Les fonds peuvent aussi s’appuyer sur les équipes de techmind pour développer leurs investissements sans recruter nécessairement de nouveaux collaborateurs.

Notre spécificité

Nos équipes s’appuient sur trois compétences clés  : notre expertise du venture capital, notre bonne connaissance du fonctionnement des grands groupes et nos expérience de gestion opérationnelle de sociétés.

 

 

En  résumé, notre objectif est de contribuer à la croissance du marché du capital risque et continuer à soutenir l’écosystème startup.